La loi de Pareto appliquée en entreprise

La loi des 20/80 ou le Principe de Pareto :

Elle a été établie par le sociologue italien Vilfredo Pareto.

Quelques cas concrets :

Le chef d’entreprise est amené à prendre des décisions stratégiques dans plusieurs domaines : la planification, la vente, la gestion des hommes, les investissements… Pour établir des priorités parmi les choix qui se présentent et rendre son action efficiente, éviter les pertes de temps et d’argent dans des tâches peu ou pas productives, il doit tenir compte de la formule de Pareto qui permet de s’orienter dans plusieurs domaines et pas seulement dans la gestion de l’entreprise. La proportion 20/80 n’est pas absolue mais elle donne une indication et peut correspondre à 15/ 85 ou à 25/ 75 par exemple, ce qui permet de distinguer ce qui mérite vraiment de retenir notre attention de ce qui est secondaire. Elle ne doit donc pas être appliquée sans discernement.

Exemple : 

Je gère une épicerie et je constate que 20% de mes produits me donnent 80% du CA. Si j’enlève les articles peu rentables, je pénalise mes clients qui iront ailleurs pour les acheter. En revanche la loi des 20 /80 me permet de maîtriser mes coûts de stock, de réduire l’impact financier du surstock des articles non stratégiques et de me concentrer sur les produits les plus profitables.

Application en entreprise :

La Loi de Pareto peut, si elle est appliquée correctement, aider un manager à améliorer son efficacité personnelle et à gérer son temps de façon rentable.

Exemples :

Le principe de Pareto stipule que 20% des causes produisent 80% des résultats. Cette loi permet d’optimiser l’action, de mieux gérer le temps et d’augmenter son efficacité personnelle dans le cadre d’une création d'entreprise au Maroc ou de la gestion d’un projet.